• Alice VS Humain (Chapitre 20)

    Chapitre 20:

    Je me réveillais doucement. J’avais été installée dans la couchette du fond. Je sentais une grande chaleur contre mon dos. J’essayais de bouger : je ne pouvais pas. La raison ? Natsume me serrait contre lui comme une grosse peluche ! J’étais dans les bras de Natsume !!

    … : Et bien alors les amoureux ?

    Tsubasa, tartine de pain à la main, s’avançait vers nous.

    Je me relevais en furie :

    Mikan : Eh ! On n’est pas des a…………. !!!!

    Natsume s’était redressé et m’avait plaqué une main sur la bouche.

    Natsume : Tais-toi, tu fais trop de bruit la morue…

    Et avec la force de sa seule main sur mon visage, il me re-coinça sous son bras et commença à se rendormir.

    Tsubasa : Eh ! Vous rendormez pas ! On déjeune sans vous sinon!

    L’attrait de la bouffe trop important, Natsume finit par se lever.

    Tout le monde était là, nous étions nombreux maintenant que les Anciens nous avaient rejoint. Heureusement, il ne semblait pas y avoir de tension parmi nous (fin… peut-être entre Tsubasa et Natsume, pour l’avoir tirer du lit alors qu’il dormait…).  En tous les cas, le petit déjeuner se déroula dans la joie et la bonne humeur, même en sachant ce qui nous arriverait une fois à l’académie. Serena et Abigaëlle nous racontèrent leur histoire et comment elles s’étaient tragiquement perdues de vue. Une belle histoire. J’avoue que j’aurais bien voulu vivre la même, si j’avais eu une mère…

    Nous reprîmes tranquillement la route.

    L’heure H arrivait à grands pas. Déjà, nous pouvions apercevoir la tour du bâtiment principal. Mon ventre commençait à se serrer.

    Alors que nous arrivions, Natsume me prit soudainement à l’écart. Il me plaqua contre le mur de la caravane et m’embrassa. Soudain, une légère douleur se fit sentir dans mon cou. Je plaquais ma main dessus tandis que Natsume intensifiait le baiser.  Il se recula brusquement. J’étais trop choquée pour lui dire quoi que ce soit.

    Et, sachant pertinemment que ma couleur préférée était le rose, il me demanda :

    Natsume : Mikan, C’est quoi ta couleur préférée ? Moi personnellement, j’aime bien le noir…

    Le noir…le noir… le noir… Oui, le noir, c’est une jolie couleur.

    Mikan : Ma couleur préférée, c’est le noir.

    Le regard de Natsume sembla s’adoucir. Il paraissait soulagé. Soulagé que j’aime le noir aussi ?

    Natsume : Tu peux rejoindre les autres, maintenant.

    Je ne me fis pas prier. Grattant mon cou qui me démangeait, je suivis les autres qui commençaient à sortir du véhicule.

    … : Tu as réveillé la marque… C’est bien, tu n’oublies pas notre marché…

    Natsume se retourna.

    Abigaëlle se tenait derrière lui.

    FLASHBACK-

    « Natsume : Donc, d'après vous, Mikan serait l'Ange Blanc... Qui est l'Ange noir ?

    Abi : Il est prisonnier et m'est indétectable pour le moment.

    Natsume : De qui est-il prisonnier ?

    Abi : D'un humain.

    Natsume : Et vous n'êtes même pas foutue de le détecter ?

    Abi : Mon Alice à des limites, heureusement. Revenons-en au fait. Tu t'es donc permis de marquer Mikan... Tu as du cran... Remarque, c'était ça ou Seigo, ce sacré Seigo...

    Je me contractais de colère.

    Abi : Calme-toi. Moi non plus je ne l'aime pas. Je le trouve louche, je n'arrive pas à le lire, tu vois ?

    Je crois que je m'étais fait une alliée.

    Abi : Donc, je te propose un marché.... »

     

    FLASHBACK-Fin

    Non, Natsume n’avait pas oublié le marché. Il se retourna alors et suivit Mikan.

    Nous entrâmes dans l’académie. Elle était dévastée. Du sang recouvrait les murs. C’était l’apocalypse –mais en pire.

    Serena : Je sens la présence de l’Ange Gris. Il n’est pas loin. Il faut qu’on s’équipe avant qu’il n’attaque. Natsume, indique-nous où se trouve la salle d’armes.

    Natsume nous guida donc jusqu’à la salle d’armes. Chacun s’équipa comme il le pouvait. Moi, je mis exactement la même tenue que j’avais portée lors de ma première mission. J’enfilais le masque de chat blanc aussi.

    Je me tournais vers Natsume. Lui aussi avais enfilé son masque de Kuro Neko. Je souris sous mon masque. Il sembla faire de même.

    Les Anciens avaient tirés leurs armes légendaires. Serena et Abigaëlle avaient le même sabre. Telle mère, telle fille !

    Serena : Très bien ! Tout le monde est prêt ! Allons-y ! Mais faites attention ! L’Ange Gris possède une armée de Goules. Je sens leurs présences dissimulées un peu partout dans l’école ! Une chance que nous n’ayons pas eu à les croiser en venant ici…

    Un grouillement monstrueux se fit entendre.

    Serena : Quand on parle du loup…

    Des Goules apparurent par la porte. Elles étaient une dizaine. Elles étaient immenses. Elles étaient meurtrières.

    Serena : A l’attaque !!!!!!!!!!!!!!!

    Tout le monde s’élança.

    Hotaru, la meilleure amie du monde.

    Luca, le gentil garçon.

    Tsubasa, comme un grand frère.

    Misaki, souriante et jolie.

    Yoyo, le petit frère.

    Kaname, inconnu qui nous a aidés dans notre quête.

    Abigaëlle , gracieuse dans toutes les situations.

    Et Natsume… Natsume, un amour profond.

    Je donnerais ma vie pour eux.

    Je m’élançai avec eux, faisant jaillir le feu glacé de mes mains.

    De: Emi


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :